PETITION DE SOUTIEN AU DSC CFDT SOFEDIT

 

logo CFDT 2012

 

 

 

 

 

Une procédure pour faute grave qui débouche sur motif personnel !

     Alors que le DSC CFDT Johnny Favre avait tout d'abord été convoqué à un entretien préalable pour une sanction pouvant aller jusqu'au licenciement pour faute grave, il doit aujourd'hui faire face, après consultation du CE, à une demande d'autorisation de licenciement auprès de l'inspection du travail pour motif personnel !!! Tous les faits qui lui sont reprochés sont en relation, directe ou indirecte, avec ses mandats et son engagement syndical !

    Il est important de rappeler le contexte social et syndical. Ainsi, alors que l'entreprise est en difficulté et ce malgré des accords emplois/compétitivité tant au niveau de l'entreprise que des autres sites, un droit d'alerte a été déclenché en Juillet 2012, auquel l'entreprise n'a toujours pas répondu (ou que très partiellement) depuis, le tout malgré le délit d'entrave voté par la CFDT et la CGT.
    Depuis Mai 2012, l'entreprise applique des retenues sur le salaire de Johnny Favre, le DSC CFDT de SOFEDIT GESTAMP, au motif, selon la direction, de dépassements d'heures de délégation non justifiés par des circonstances exceptionnelles. Or, Johnny Favree a dû préparer, outre les CE ordinaires, 13 Ccomités d'entreprise extraordinaires, auxquels il faut ajouter les CCE extraordinaires, les nombreuses négociations, et un licenciement collectif en partie invalidé par l'administration.
    Il semble que la direction n'ait pas digéré la non-signature par la CFDT en Octobre 2012 de l'accord compétitivité (accord à durée indéterminée et sans garantie sur l'emploi et les investissements). La direction a d'abord demandé au délégué syndical de ne plus rédiger et diffuser de tract, ni communiqués de presse, pour finir par recourir à cette procédure de licenciement ! Johnny Favre a saisi le conseil des prud'hommes pour le paiement de ces heures retirées de son salaire, et discrimination syndicale.
    Dans ses voeux de début d'année envoyés par courrier aux salariés, le directeur du site du Theil/Huisne (Orne) - site où se trouve le DSC CFDT - a tenu à préciser que "nos accords compétitivité sont plus favorables que ceux signés au niveau national". La CFDT répod: plus favorables, pour l'entreprise, certes, mais PAS pour les salariés.
    La section CFDT SOFEDIT GESTAMP Le Theil affiche une progression constante aux élections professionnelles, accompagnée par un  taux d'abstention très faible. Dépassant les 10% d'adhésions à elle seule (5 organisations syndicales sont présentes sur le site), cette section CFDT voit également son nombre d'adhérents (tous collèges confondus) s'accroître de manière significative. Malgré les pressions exercées, près de 35% des salariés de l'entreprise ont signé la pétition intersyndicale CFDT - CGT,  et déjà plus d'une trentaine d'attestations sur l'honneur en faveur du DSC CFDT ont été rassemblées.
    Par cette pétition, la CFDT demande à la Direction de stopper la procédure de licenciement de Johnny FAVRE, et appelle à la solidarité de tous. La section CFDT tient à souligner le soutien des camarades CGT en l'occurrence.

Voici quelques liens vers des articles exposant la chronologie des évènements :

Accord Compétitivité : La CFDT non signataire...explications

 

 Point presse CFDT du 29/11/2012 

Stérilisation Sociale chez Sofedit Gestamp 

 EN RESUME:
 
AUJOURD'HUI C'EST LUI, DEMAIN A QUI LE TOUR?....

PAR MA SIGNATURE, JE PARTAGE LA POSITION DE LA CFDT ET SOUTIENS SA DEMANDE.