Non à la centrale à goudron dans le Parc Naturel de la Sainte-Baume

20201108_200545.jpgBonjour,

Notre Association Signes Environnement (plus de mille adhérents), fondée en décembre 2016, a pour objet la préservation du cadre de vie des habitants de Signes et ses environs. Signes, situé dans le Var, est un charmant petit village de 2800 habitants au pied du massif de la Sainte-Beaume et dans le Parc Naturel Régional (PNR), site apprécié par tous les amoureux de la nature, les familles, les randonneurs (ses), des vacanciers........

Pour protéger notre environnement, notre santé et celle de nos enfants, nous luttons depuis 2016 contre l’installation et l’exploitation de l’usine de fabrication d’enrobés (goudron) Bréja-Vésigné sur le site dit « Croquefigue » (carrière Lafarge).

Un Arrêté Préfectoral rédigé par le Préfet du Var M. Videlaine en 2016 autorisant la Sté Braja de s'installer et d'exploiter le site a été abrogé par le Tribunal Administratif de Toulon le 15 juillet 2019, suite au référé déposé par notre association Signes Environnement en 2017 au regard de certaines irrégularités dans le dossier et des impacts sur l’environnement non considérés, comme l’exige le Code de l’Environnement.

La Sté Braja a fait appel à la Cour d'appel de Marseille de cette décision du Tribunal de Toulon. Le Préfet a publié dès le 22 juillet 2019 un nouvel Arrêté demandant à la Sté Braja de fournir un dossier répondant au Code de l'Environnement (impacts sur l'environnement) dans un délai de 5 mois et autorisant l'exploitation du site durant ce délai ...... On croit rêver. Comment est-il possible de remettre en cause le rapport de l’enquêteur public, qui a émis un avis négatif, et la décision du tribunal administratif de Toulon qui a suivi ce rapport et a annulé l’Arrêt du Préfet de 2016.

L'audience en appel a eu lieu le 18 septembre 2020. La Cour d'appel de Marseille a sursis sa décision et a suivi le Rapporteur qui a demandé un nouveau délai de 4 mois pour que Braja représente un dossier administratif conforme au Code de l'Environnement.

Le 20 juillet 2020, Madame Pompili, ministre de la transition écologique et solidaire a envoyé un courrier "d'ingérence" à la Cour d'appel de Marseille « l’invitant » à accorder ce fameux délai supplémentaire .... Ce qu’a demandé le rapporteur et a validé la Cour d’appel ....

Nous sommes scandalisés et amers de voir la justice entravée par le Préfet et la Ministre de la transition écologique et solidaire.

Nous refusons farouchement non seulement les nuisances, les risques de pollution de l'air, de l'eau, de la terre que subiraient l'ensemble du massif de la Ste Beaume et l'ensemble des communes du PNR, mais aussi les risques d'accidents supplémentaires liés à l'augmentation du trafic des camions (2 écoles à Signes). De plus, ces nuisances viendraient s'ajouter à celles déjà subies par notre village depuis l’exploitation de la carrière du groupe Lafarge (2005), qui a fait la une de l’actualité très récemment, décharges sauvages dans la Seine.

Comme je l’ai dit plus haut cela fait 4 ans que nous « luttons » et que nous les embêtons et ce n’est pas fini. Cette « lutte » semble ressembler à la lutte du petit village qui veut protéger sa qualité de vie et son environnement face aux intérêts financiers de grands groupes appuyés par des politiques intéressés..... On ne lâchera rien et on ne veut pas de cette centrale à goudron.

Nous sollicitons votre soutien et votre aide pour pouvoir continuer à défendre notre dossier avec nos avocats. Nous faisons appel à votre générosité en mettant en ligne une "cagnotte" qui nous permettra d'assumer les frais encore à venir face à la puissance financière de ces industriels.

On ne lâchera rien et on ne veut pas de cette centrale à goudron.

Rejoignez nous :

https://www.facebook.com/signesenvironnement

Merci.

L'équipe Signes Environnement.

Signer cette pétition

En signant, j'autorise Michel Larivière à remettre ma signature à ceux qui ont le pouvoir en la matière.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitions.fr à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Veuillez noter que vous ne pouvez pas confirmer votre signature en répondant à ce message.

Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...