Les Centres PMS acteurs de leur réforme

Pétition à l’initiative de l’Assemblée des Directeurs des Centres Psycho-Médico-Sociaux libres du Hainaut

étendue aux autres réseaux (subventionnés et organisés) et autres fonctions des membres du personnel technique des CPMS

logo_PMS_png.png

Les Centres PMS acteurs de leur réforme

En accord avec les objectifs généraux et selon les principes fondamentaux du Pacte d'excellence, nous demandons que le principe de construction participative prônée par celui-ci soit appliqué également à la réforme des CPMS.

Nous, membres du personnel des CPMS (directions et agents), demandons que les valeurs fondamentales qui définissent notre travail soient respectées:

-Le jeune et sa famille comme premiers bénéficiaires et au centre des préoccupations, tel que déterminé par l’A.R. de 1962 ;

Et donc 

-Une vision globale de l'enfant dans sa dimension psycho-médico-sociale;

-Un service consultatif qui respecte la liberté et la temporalité du consultant;

-Le respect du secret professionnel;

-La liberté méthodologique;

-L'autonomie et l'indépendance du CPMS, avec des missions propres, dans le cadre d'un partenariat privilégié avec l'école.

En outre, si réforme structurelle il doit y avoir, nous réclamons qu’elle soit réfléchie uniquement au service de nos missions, et non l’inverse. Des mesures transitoires devront par ailleurs permettre de minimiser l’impact sur le volume global de l’emploi et par là-même sur la qualité et la continuité de notre travail avec les jeunes et les familles.

Le personnel des CPMS demande à être associé, de manière programmée et formelle, aux réflexions menées dans le cadre de cette réforme. C'est pourquoi une communication transparente et régulière sur l'avancement de ce chantier, comme le prévoit le Pacte, est absolument nécessaire.

 

MERCI pour votre SOUTIEN !

Signer cette pétition

En signant, j'autorise ADH à remettre ma signature à ceux qui ont le pouvoir en la matière.


OU

Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...