Contre le déménagement du site rouennais de l’Esadhar

 

Contre le déménagement du site rouennais de l’École Supérieure d’Art et de Design Le Havre-Rouen vers le collège Giraudoux


Nous, personnels, étudiants et amis de l’École Supérieure d’Art et de Design Le Havre-Rouen (ESADHaR), nous opposons de la manière la plus catégorique au déménagement du site rouennais de l’ESADHaR vers le collège Giraudoux, situé dans le quartier de la Grand-Mare sur les Hauts de Rouen.

Profondément attachés aux principes démocratiques, nous nous alarmons de l’absence de concertation, de consultation et d’information qui a précédé cette décision.

Nous sommes convaincus de l’échec d’une telle entreprise : le quartier de la Grand’Mare, où un pôle de résidence, d’exposition et de travail a déjà été créé par l’École d’art en 2006, ne profitera en rien du fonctionnement quotidien du site rouennais de l’ESADHaR comme lieu de formation de futurs artistes, tandis que l’École d’art, créée en 1741, implantée dans le bâtiment historique de l’Aître Saint-Maclou depuis plus d’un demi-siècle, et entrée dans une nouvelle dynamique depuis quelques années notamment depuis la constitution d’un Établissement Public avec l’École d’art du Havre, ne pourra pas survivre longtemps loin du réseau culturel dense et dynamique qui l’entoure et auquel elle participe. Comme pour toutes les institutions culturelles, la vie et le rayonnement national et international d’une école d’art sont extrêmement dépendants de son contexte urbain. L’isolement de l’École loin du musée des Beaux-arts et des différents lieux d’art contemporain présents dans le centre entraînerait une perte d'attractivité certaine pour ses invités, pour les professeurs recrutés à l'avenir et surtout pour des étudiants venus de toute la France et de l'étranger.

Nous demandons qu'une étude soit menée qui examine objectivement toutes les options possibles et qui soit orientée sur le devenir du site rouennais en prenant en compte les besoins spécifiques d'un Établissement d'enseignement supérieur d'art avec à l'esprit le projet pédagogique de l’ESADHaR, validé par son Conseil d’Administration. Une concertation avec l'ensemble des intéressés nous semble un préalable indispensable à toute nouvelle proposition.

Merci de signer cette pétition, à l’initiative du Comité de défense de l’ESADHaR, qui sera envoyée à M. Yvon Robert, Maire de Rouen, à M. Edouard Philippe, Maire du Havre et leurs adjoints.


Comité de défense de l'ESADHaR    Contacter l'auteur de la pétition

Signer cette pétition

En signant, j'autorise Comité de défense de l'ESADHaR à remettre ma signature à ceux qui ont le pouvoir en la matière.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitions.fr à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Veuillez noter que vous ne pouvez pas confirmer votre signature en répondant à ce message.

Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...