Soutien aux 8 Goodyear condamnés

Prison ferme contre 8 syndicalistes Le procès de la honte le Gouvernement devra rendre compte !

Alors que financiers, grands groupes, MEDEF ruinent l’économie, le Gouvernement à leurs bottes et le Président de la République renie toutes les promesses de campagne voire renonce à la démocratie.

Ce que disait Hollande en campagne électorale lorsqu’il avait rencontré les salariés de Goodyear : Il promet de traduire dans la loi la jurisprudence sanctionnant les licenciements dits « boursiers », dans des groupes bénéficiaires « sur le seul principe du rendement ».

Le candidat Hollande assurait : « Moi je ne suis pas comme d’autres (…). Il n’y a rien de pire que de promettre ce qu’on n’est pas capable de tenir et vous m’en voudriez demain si je vous avais fait des incantations. En même temps, il faut que nous puissions vous donner des garanties qui si ça change [de majorité] au mois de mai prochain, vous puissiez être dans un rapport de forces différent pour défendre votre emploi et votre activité ».

« Je veux dire ma solidarité à l’égard des salariés qui se voient poursuivis ou même mis en cause sur le plan disciplinaire. Il n’est pas question, je dis bien il n’est pas question, que le droit syndical puisse être atteint dans cette affaire », ajoute-t-il, se disant « solidaire » de 4 délégués syndicaux mis à pied par la Direction de l’entreprise au moment de l’échange.

DONT ACTE !

Dans de nombreux endroits les salariés se mobilisent pour défendre leur outil de travail, ils sont porteurs souvent de projets industriels et la réponse du grand patronat et des pouvoirs publics est souvent la même : privilégions la compétitivité et laissons faire la finance au détriment de l’emploi, des salaires, des conditions de travail !

Les 7 longues années de lutte des salariés de Goodyear, face à la multinationale, ont été marquées de conflits durs et âpres avec un patronat violent ayant recours à des vigiles, des hommes de main omniprésents dans les ateliers.

Le Procureur de la République décide de poursuivre l’action devant les tribunaux contre 8 militants CGT. Le juge vient de prendre la décision de suivre le procureur en condamnant 8 représentants des salariés de Goodyear à 24 mois de prison dont 9 mois fermes avec 5 années de mise à l’épreuve.

Défendre les intérêts des salariés devient ainsi un délit aux yeux de ce pouvoir qui prétend rendre justice dans le pays !

Pourquoi tant de hargne contre la CGT ?

Les condamnations et les répressions à l’égard des militants de la CGT se multiplient et se durcissent.

La CGT dérange le Gouvernement et le MEDEF, nos propositions à contre courant du discours ultra libéral, notre refus d’être un syndicat d’accompagnement font de la CGT une organisation syndicale à abattre.

Tous les salariés qui relèvent la tête aujourd’hui subissent menaces et pressions de la part des employeurs (privé comme public).

Parce qu’il n y aura pas de conquêtes sociales sans libertés syndicales :

Mobilisons la CGT ! La CGT ne se laissera pas intimider et ne laissera pas emprisonner ses militants !

Mobilisons PARTOUT, organisons des comités de défense pour les droits et libertés, faisons signer massivement cette pétition pour soutenir nos camarades de Goodyear.

Nous exigeons la relaxe des militants cgt de Goodyear Les syndicalistes ne sont pas des voyous.

Signer cette pétition

En signant, j'autorise UD CGT 33 à remettre ma signature à ceux qui ont le pouvoir en la matière.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitions.fr à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Veuillez noter que vous ne pouvez pas confirmer votre signature en répondant à ce message.

Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...