Soutien à Adama DIANÉ

Nous, soussignés, acteurs de la vie culturelle, éducative et associative en Haute-Vienne, demandons que l’écrivain et journaliste Adama DIANÉ, né le 2 février 1994, de nationalité guinéenne (Guinée Conakry), puisse régulariser sa situation administrative au regard du séjour sur le territoire de l’Etat français.
En effet, suite à la décision de la préfecture de la Haute-Vienne, il est actuellement assigné à résidence et va être placé en centre de rétention et transféré vers l’Italie. Or ce jeune homme est parfaitement francophone. De plus, ayant fait des études universitaires dans son pays d’origine (Licence de Sociologie), il est éligible à une inscription en L1 Lettres à la Faculté des Lettres & des Sciences Humaines de Limoges : il a reçu en ce sens un avis favorable de l’équipe pédagogique et une autorisation d’inscription.
Adama DIANÉ, après avoir fui son pays pour sauver sa vie à cause de ses activités de journaliste, abandonnant tout sur place en urgence (famille, métier, etc.), et après avoir connu l’enfer du kidnapping au Niger, des « prisons » libyennes et du naufrage en Méditerranée, a accosté en Italie où il a connu d’autres mafias… Nous ne voulons pas qu’il reparte dans cette errance qui dure pour lui depuis deux années !
Nous savons qu’en vertu de l’article 17.1 du règlement UE 604/2013 il est loisible aux Préfets de déroger aux règles posées par les accords de Dublin, et que la France peut décider de maintenir sur le territoire national Monsieur DIANÉ.


Collectif de Soutien à Adama DIANÉ    Contacter l'auteur de la pétition

Signer cette pétition

En signant, j'autorise Collectif de Soutien à Adama DIANÉ à remettre ma signature à ceux qui ont le pouvoir en la matière.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitions.fr à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Veuillez noter que vous ne pouvez pas confirmer votre signature en répondant à ce message.

Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...