Pour que le projet agricole mondial Planet A, initié à Châlons, soit durable et citoyen !

Commentaires

#205

je pense simplement à tous nos descendants !

antoine weislo (ramerupt, 2018-06-01)

#215

Je signe car je me sens concernée par le devenir de nos campagnes, de nos agriculteurs et de la biodiversité....

Agnès Klein (Châlons en champagne , 2018-06-02)

#216

L'agriculture industrielle a suffisamment pollué la terre et notre santé.
Pour développer l'agroécologie cette science qui respecte tout

Maryvonne Ravaud (69400, 2018-06-02)

#223

Ne pas signer est un suicide collectif et non contrôlable dans le temps

Magaly Bayeul (La Flotte , 2018-06-03)

#225

devons pour l'avenir de la planète , nous orienter vers une autre agriculture

nadine lacomtesse (chalons en champagne, 2018-06-03)

#227

L écologie sauvera la planète ou celle ci disparaitra'

Danielle Sarti (20237 la porta, 2018-06-03)

#230

Il faut se poser la question de savoir où est le progrès, répond-il à un besoin autre que financier ?

José Ruiz (Piolenc, 2018-06-04)

#231

parce que je crois au bon sens des citoyens du monde !

stéphane TARIN (Pélu, 2018-06-04)

#234

Je sais que l agroecologie est la seule agriculture qui soit durable et ce sans aides publiques.
Alors arrêtons d augmenter les frais de production des paysans

Ludovic Duranton (Peaugres, 2018-06-04)

#235

on arrête tout,
on réfléchit,
et c'est pas triste !

trouvez l'auteur

Éric Olivié-Gaye (Toucy, 2018-06-04)

#237

Pour que le projet agricole mondial Planet A, initié à Châlons, soit durable et citoyen !

Jean Marie MIRE (LIFFOL LE GRAND, 2018-06-04)

#252

je suis très préoccupé par le sujet
une évidence pour moi qui ai toujours vécu à la campagne

gilles gallois (vélye, 2018-06-07)

#256

Les exploitants agricoles se prétendent protecteurs de la nature et des paysages.
Quand prendront-ils conscience que la nature et les paysages sont tout sauf des "no-mans'lands" de mono-cultures hyper-polluées par les produits de l'industrie chimique internationale ?
L'usage des robots ne fera qu'amplifier l'usage des pesticides, herbicides et autres poisons pour la nature et la biodiversité. Il conduira également à uniformiser encore plus les paysages (merci le remembrement) afin de faciliter l'accès à la sur-mécanisation de l'agriculture... moins de reliefs, moins de bosquets, moins de rus...

André AST (Epernay, 2018-06-08)

#265

Je signe parce que cela peut amener beaucoup de choses et cela peut être que positifs je soutiens monsieur apparu dans ces démarches

Dylan Achon (Vitry le Francois, 2018-06-11)

#268

L'agroécologie est un enjeu essentiel pour notre alimentation et pour notre santé.
Voir : www.esperanza21.org

Maurice FAY (Paris, 2018-06-12)

#271

parce que je veux respecter la terre et permettre a beaucoup d'en vivre .

cécile rouzé (hazebrouck, 2018-06-12)

#273

Vous faites de la merde !!

Adrien Lhuillier (Chalons en Champagne , 2018-06-13)

#274

je signe parce que je souhaite participer à ce ce défi "transpartisan" (plutôt que "neutralité politique"), car je suis convaincu qu'on "ne réussira pas les uns contre les autres", pas plus qu'en s'accrochant à la logique "d'innovation qui a conduit notre région à la puissance de notre bassin de production"

Jacques ROLLET (CHARMONT SOUS BARBUISE, 2018-06-13)

#275

Ne plus vouloir d'agrochimie destructrice de la biodiversité et de la santé des humains et des animaux

Paul Buret (Angers, 2018-06-13)

#284

l'érosion de la couche arable ,l’absence des paysages dans les zones de monocultures céréalières, la perte grandissante de biodiversité , des produits de qualité médiocre,des manipulations génétiques qui éloignent les plantes de la nature sans consultation des consommateurs

didier naudon (olonne sur mer, 2018-06-15)

#287

d'autres voies sont possibles qui donnent priorité au respect du vivant humain et biodiversité, d'autres voies plus durables et solidaires de l'agriculture familiale en France en Europe et ds le monde.

andré legrand (berlaimont, 2018-06-15)

#289

Les abeilles et les oiseaux ont disparu de nos campagnes. Il est urgent de réagir.

Lydie DENIZART-BARBIER (Les Mesneux, 2018-06-16)

#293

Les enjeux sont trop importants en matière de santé et de biodiversité. Nous devons nous engager sur la voie d'une agriculture "durable et citoyenne" en intégrant l' agroécologie au projet de "Planet A".

Elisabeth Proux (Châlons en Champagne, 2018-06-17)

#299

Pour un environnement qui reste Vivant

gladys proy (châlons en champ, 2018-06-24)

#304

la "bio" est l'avenir de la planète !

bernard derbez (gap, 2018-06-25)

#305

La seule alternative à la consiliation d'enjeux tels que: assurer une alimentation saine pour l'humanité, préserver la ressource eau et restaurer la qualité des sols, réduire la pression sur les écosystèmes et la biodiversité, valoriser les paysages et les emplois agricoles et lutter contre le réchauffement climatique, etc. passerait ainsi par l'uberisation de l'agriculture. Point d'agriculture durable sans recours aux nouvelles technologies, et à la " Smart agriculture " voilà ce que nous promettent les tenants de ce modèle qui n'a d'autre vocation que de ne rien changer à l'impasse environnementale et socio-économique dans laquelle nous sommes. Cette technologie au service de l'agriculture intensive et de l'ensemble des filières industrielles qui se sont développées autour d'elle ne règlera pas le fond du problème. Ce Dalos de l'agriculture ne vise qu'à prolonger un modèle économique qui dans son ensemble est responsable des maux de nos sociétés contemporaines qui accroissent les inégalités Nord-Sud et qui créent des déséquilibres considérables. Il est bâti sur des principes qui ont montré leurs limites et qui n'offrent pas de perspectives d'avenir, même si, se cachant derrière toutes ces nouvelles technologies, leur prometeurs pensent être l'avenir; le recours aux drônes et autres expédients, n'en est que plus pathétique: les fossiles, ce sont bien eux. Or, les alternatives à ce modèle montrent leur plus grande efficience à répondre aux enjeux de la durabilité.

Michel BLANCHARD (CARPENTRAS, 2018-06-25)

#307

Parce que le projet que je veux soutenir doit être durable et citoyen de type agroécologie

hélène taglioni (salon de provence, 2018-06-25)

#310

J’adhère aux idées exposées par la pétition

Mathilde LE TRAOU (Châlons en Champagne, 2018-06-26)

#317

L’eau, le sol, et l’air sont une priorité bien avant la robotisation des productions agricoles.

Alin Duffau (Collongues, 2018-07-02)

#320

Il est temps d'être raisonnable. Le sol n'est pas uniquement support de culture. Les hautes technologies ne sont pas forcément les solutions. Retrouvons et développons la connaissance des milieux. Associons nous à la nature !

Jean Louis Miloche (Crugny, 2018-07-09)

#324

mes petits enfants puissent voir encore des oiseaux dans les champs

Alicz Drême (saint remy en bouzemont, 2018-07-22)

#329

Châlons est cerné par des espaces agro-industriels sensés nous nourrir. Cet environnement est un véritable désert de l'âme. Qui peut se ressourcer dans cette nature défigurée, dé-naturée?

Rémi MARION (Châlons-en-Champagne, 2018-11-04)

#332

Depuis l'annonce de ce projet je partage vos craintes.

Martine THIBERT (CHALONS EN CHAMPAGNE, 2019-01-18)

#334

La biodiversité qui a disparu ne reviendra jamais, alors il est essentiel de protéger celle qui reste car elle est nécessaire à la survie de l'humanité !

Pauline Hardel (Epernay, 2019-01-29)

#348

Vital pour tous !

Florence Simon (Reims, 2019-03-30)

#349

Je signe parce que je veux préserver la biodiversité, valoriser les ressources, développer le recyclage, réduire nos déchets en favorisant les compost pour alimenter nos terres agricoles. Bref je veux une agriculture saine, qui puisse continuer à nous nourrir des siècles durant sans polluer.

Sandrine PALISSE (Châlons-en-Champagne, 2019-08-04)

#353

Chalons en Champagne peut devenir une capitale de l'agro écologie.

Pierre Brotier (Chalons en Champagne, 2020-05-27)

Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...