Puy de Dôme : les collèges en danger !

La FCPE 63 dénonce la perte de moyens d’enseignement dans de nombreux collèges du Puy de Dôme depuis plusieurs années alors que les effectifs augmentent.

Pour la rentrée prochaine, 35 collèges sur les 58 du public sont touchés par cette baisse. Ces établissements voient diminuer ou disparaitre des dispositifs de soutien ou d’accompagnement, la suppression de certaines options, des horaires-programme non respectés et une baisse de l’offre de formation (entre autre en langue).

De manière générale, l’accueil des élèves et le climat scolaire ne peuvent que se dégrader. Hormis les établissements de l’éducation prioritaire et les collèges soutenus qui voient leur dotation confortée, il y a environ 20% des élèves dans les autres collèges qui risquent d’être laissés pour compte. Que ce soit des enfants à besoins éducatifs particuliers ou rencontrant des difficultés passagères ; nous ne pouvons pas accepter une Ecole qui accentue les inégalités et qui engendrerait une éducation à deux vitesses.

Une mobilisation sur le terrain de toute la communauté éducative se fait déjà sentir. Ainsi, les enseignants de nombreux établissements se joignent à la FCPE 63 pour inviter tous les citoyens à défendre une école de la République qui ne favorise pas la réussite de certains au détriment des autres, mais qui fasse réussir l’ensemble d’une classe d’âge.

Nous demandons au ministère de l’Education Nationale de revoir l’enveloppe des moyens accordés à l’académie de Clermont Fd et de veiller à sa pérennisation.

Oui à une Ecole plus juste, plus équitable et bienveillante ; signez et diffusez cette pétition.

Signer cette pétition

En signant, j'autorise FCPE 63 à remettre ma signature à ceux qui ont le pouvoir en la matière.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitions.fr à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...