Prime pour les CDD oubliés ayant travaillé durant le confinement.

Nous sommes plusieurs CDD a avoir travaillé durant le confinement au sein de Carrefour Saint-Pierre. Comme tout le monde le sait, notre chef d'état a fait un appel aux entreprises pour donner du pouvoir d'achat aux salariés sous forme de prime exonérée. Tous les salariés se sont donnés avec professionnalisme sur toute la période malgré les risques encourus pour servir la population réunionnaise chaque jour avec la crainte de ce virus. La direction du magasin a réuni ses collaborateurs mi mai pour leur apprendre que la prime avait été validé au sein du groupe et qu'elle serait versée à tous les contrats présents au prorata du temps de présence de chacun durant le confinement. Il faut savoir que beaucoup de personnels ont été arrêté et non remplacé donc une charge de travail supplémentaire pour tous les salariés présents. Nous avons donné le meilleur de nous même afin de donner une bonne image de l'enseigne en gérant plusieurs rayons, la zone promotion et le service client... Aujourd'hui nous sommes plusieurs CDD a avoir fini notre contrat et le groupe GBH a pris la décision unanime de ne pas verser la prime aux contrats finis. Nous avons rencontré la direction qui nous a stipulé qu'ils ne pouvaient pas nous verser cette prime car elle ne serait pas exonérée. Donc l'état incite les entreprises à donner une prime mais GBH argumente avec un texte de lois de l'état pour ne pas nous la payer. Nous méritons cette prime, nous faisions parti de l'équipe ! Est-il logique que nous soyons oubliés ?

Signer cette pétition

En signant, j'autorise Jonathan à remettre ma signature à ceux qui ont le pouvoir en la matière.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitions.fr à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Veuillez noter que vous ne pouvez pas confirmer votre signature en répondant à ce message.

Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...