NON aux EXPROPRIATIONS à VINCENNES

 

NON à l’ EXPROPRIATION des VINCENNOIS et des COMMERCES DE QUARTIER

30, 32, 34 avenue de Paris

à l'angle de la rue de Montreuil, face au château

 

Au 30 de l'avenue de Paris, un chaleureux hôtel-café-restaurant, Le Blason, pour recevoir, prendre un repas, un apéro, célébrer un anniversaire, pour un concert de jeunes artistes plein de talent, ou simplement passer un bon moment seul, entre amis ou en famille,

pour tous les Vincennois en face de leur château

 FERMETURE IMMINENTE !

La commune a enclenché une expropriation au profit d’un hôtel de luxe et d’un parking

Prétexte : quelques logements sociaux alors que d’autres possibilités existent pour cela, plus respectueuses des droits des vincennois

Nul besoin d’expropriation 

En fermant Le Blason et en remplaçant les petits immeubles des 30 à 34 avenue de Paris actuels, typiques de Vincennes et son architecture,

par de grands et hauts immeubles neufs, froids, impersonnels et sans histoire, au profit d'une très hypothétique clientèle d'affaires de passage,

le maire et son équipe détruisent le charme de Vincennes et privent ses habitants de lieux qu’ils aiment

UN SEUL MOYEN DE LES SAUVER ! Exprimez-vous ! 

Pour vous opposer à ce projet

 signez cette PETITION  

et/ou inscrivez un commentaire sur le registre de l’enquête publique

directement à la mairie

Lundi au mercredi 8h30 à 17h

Jeudi 8h30 à 19h

Vendredi 8h30 à 16h30

Samedi 8h30 à 12h

date limite : 15 DECEMBRE 2016

MOBILISEZ VOUS !!!!

Dossier de l'enquête publique et du projet sur le site internet de la ville de Vincennes :

https://www.vincennes.fr/Actualites/Cadre-de-vie/Urbanisme/Cinema-logements-parking-et-hotel-avenue-de-Paris-enquete-publique-du-14-novembre-au-15-decembre 

Un vague projet immense pour une hypothétique clientèle d'affaires... (voir illustration du projet ci-dessous)

Alors qu'il y a déjà des hôtels de grand standing dans Vincennes, dont des 3 étoiles, qui ne sont pas remplis.

Tout cela au prétexte de quelques logements sociaux qui seuls avec le parking (source d'embouteillages, pollution et accidents) constitueraient l'utilité publique justifiant de recourir à des expropriations alors que celles-ci devraient rester exceptionnelles par principe.

En quoi un grand hôtel de luxe, l'essentiel du projet, dont la nécessité n'est même pas démontrée, justifie des expropriations aux frais des contribuables ?

Vue du Blason :

Le maire, Monsieur Laurent Lafon, semble de plus en plus avoir recours à des expropriations grâce au prétexte des logements sociaux, ce qui menace tous les vincennois.

C'est un prétexte car d'autres solutions existent pour crééer des logements sociaux. Nul besoin d'expropriations.

Laurent Lafon essaye de rassurer en s'engageant à ne pas exproprier en particulier les parcelles classées en emplacement réservé où habitent les propriétaires, mais ses actions démontrent le contraire.

Reportage de France 3 :

http://france3-regions.francetvinfo.fr/paris-ile-de-france/val-de-marne/vincennes-la-mairie-menace-d-exproprier-des-proprietaires-d-immeubles-888735.html

Illustration du projet extraite du dossier d'enquête publique à la disposition de tous à la mairie :

Nous demandons au maire de Vincennes, Monsieur Laurent Lafon, de cesser les procédures d'expropriations en cours

Signer cette pétition

En signant, j'autorise Dujardin à remettre ma signature à ceux qui ont le pouvoir en la matière.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitions.fr à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...