Non aux classes surchargées !

EducationEnDanger1.jpg

En septembre 2020 : 2 classes de 33 élèves en maternelle

- De mauvaises conditions d’accueil
- Un enseignement de moins bonne qualité

 

ON NE PEUT PAS FAIRE D’ECONOMIES SUR LE DOS DE NOS ENFANTS !

 

Nous avons besoin de votre soutien pour l’ouverture d’une classe bilingue.

Pour en savoir plus, voici le courrier envoyé le 06 juillet 2020 à l’inspecteur et la directrice de l’académie.

 

 

M. l'Inspecteur,

 

Les parents des élèves de la classe actuelle de Moyenne Section bilingue (2019/2020) de l'école du Chalmont de Lièpvre sont inquiets.

 

En effet, nous avons appris, par courrier, que nos enfants (MSbil) allaient être répartis dans trois classes différentes. Cette nouvelle nous a surpris, fâchés mais surtout inquiétés, et ce pour plusieurs raisons :

1/ Nos enfants vont être séparés après une année scolaire déjà bien compliquée.

2/ Deux classes de trois niveaux PSMSGS sont créées et imposent, de fait, une hétérogénéité impossible à gérer dans des classes de trente-trois élèves.

3/ Une classe GSCP est créée ce qui signifie pour les élèves qui l’intègrent une nouvelle école, une nouvelle maîtresse et de nouveaux copains.

4/ Les classes seront surchargées.

 

Que de changements pour nos enfants qui ont déjà été suffisamment perturbés ces derniers mois !

 

Énumérons ce qu’implique une telle surcharge des classes.

 

D’une part, elle dégrade considérablement les conditions d’accueil de nos enfants :

- Moins de place dans les salles de classe ;
- Moins de temps pour bien accueillir nos enfants le matin et l'après-midi ;
- Moins de temps pour assurer une bonne transmission aux parents ;
- Peu ou pas de sortie scolaire ;
- Perte de temps (habillage et déshabillage des enfants pour la récréation, la fin de classe...) ;
- Des professionnels de l'éducation mis en difficulté (conditions de travail inacceptables) ;
- Des maîtresses et ATSEM moins disponibles ;
- Des maîtresses et ATSEM sous tension ;
- Des mauvaises conditions d'enseignement (bruit, chaleur, promiscuité...) ;
- Nous sommes obligés de craindre une reprise du COVID. Comment faire respecter les protocoles sanitaires (même assouplis) : la distanciation, le lavage régulier des mains, le respect des gestes barrières ?!
          

D’autre part, elle ne permet pas d’assurer un enseignement de qualité :

- Classe plus dissipée ;
- Élèves perturbés ;
- Concentration compliquée ;
- Difficile de donner la parole à tous alors que l'oral est important, d'autant plus en classe bilingue ;
- Réduction du temps consacré aux élèves en difficulté.
- Réduction du temps individualisé : difficile de mettre en place une individualisation des parcours quand les élèves sont si nombreux !
 

La liste des inconvénients est longue et pourrait être rallongée, ce qui est bien dommage.

Nous avons déjà dû batailler afin d’obtenir l'ouverture d'une classe bilingue et le rectorat a reconnu la nécessité de cette ouverture pour permettre un apprentissage de qualité. Cette nécessité est toujours indéniable : l'effectif de 74 élèves est bien au-dessus du seuil exigé pour la création d'une classe. Il est évident que le contexte sanitaire particulier renforce également cette nécessité. La continuité pédagogique a été fortement inégale selon la disponibilité des parents pendant la crise. La fermeture des écoles et le confinement n’ont pas été anodins pour ces jeunes enfants. Il nous paraît impensable de leur faire subir de tels changements à la rentrée après une année scolaire si chaotique.

 

C'est pour toutes ces raisons que nous sommes et resterons mobilisés jusqu'à ce que nous ayons l'assurance qu'une classe bilingue supplémentaire soit ouverte en maternelle.

Même s’il s'agira d'une rentrée très spéciale au regard de la situation actuelle, ayons la décence d'offrir à nos enfants des conditions d'accueil acceptables.

 

Nous restons disponibles pour tout complément d’informations et nous vous remercions par avance de votre implication dans l’obtention de cette ouverture.

 

Recevez, Monsieur l’Inspecteur, nos respectueuses salutations.


Les parents de moyenne section bilingue 2019/2020    Contacter l'auteur de la pétition

Signer cette pétition

En signant, j'autorise Les parents de moyenne section bilingue 2019/2020 à remettre ma signature à ceux qui ont le pouvoir en la matière.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitions.fr à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Veuillez noter que vous ne pouvez pas confirmer votre signature en répondant à ce message.

Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...