NON À L’ÉCOLE LE SAMEDI MATIN (Interco. Entre Juine et Renarde)


LES MAIRES DE LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES ONT VOTÉ POUR L’ÉCOLE LE SAMEDI  CONTRE L'AVIS DE PRES DE 80 % DES PARENTS, DES REPRÉSENTANTS DE PARENTS D’ÉLÈVES, ET DES ENSEIGNANTS

OR LA NORME AU NIVEAU NATIONAL EST LE MERCREDI MATIN !

L'ECOLE LE SAMEDI MATIN EST UNE DÉCISION ANACHRONIQUE ET EXCEPTIONNELLE -> MOINS DE 1 % DES ÉCOLES ONT OBTENU CETTE DÉROGATION SUR 52000 ÉCOLES

LA DÉROGATION OBTENUE AUPRÈS DU DASEN S'APPUIE SUR LES ARGUMENTS SUIVANTS :

Extraits du Projet Educatif Territorial de la communauté de communes, émis le 04/06/2014 , signé par le président de la CC Christian RAGU, Le chargé de l’enfance à la CC Philippe MEUNIER et les maires de la CC à l’exception des maires de Boissy le Cutté et de Saint Sulpice de Favières.


La raison principale est le danger de la mise en circulation de transports scolaires sur des routes de faible calibrage pour transférer les enfants des écoles aux centres de loisirs.
- DANS NOS COMMUNES, LES TRANSPORTS EN COMMUN, LES CARS DE RAMASSAGE SCOLAIRES, LES BUS DE LIAISONS DES DIFFÉRENTS RPI CIRCULENT SUR LES MÊMES VOIES SANS PROBLÈME DEPUIS PLUSIEURS ANNÉES.
- AUCUNE ÉTUDE DES SERVICES COMPÉTENTS DE L'ÉTAT NE VIENT CORROBORER CETTE ALLÉGATION


La deuxième raison est l’impossibilité, pour les accueils de loisirs, d’accueillir dans les locaux l’augmentation prévisible des effectifs.
- EN CLAIR L'INTERCOMMUNALITÉ N'EST PAS EN MESURE DE FOURNIR LES INFRASTRUCTURES NÉCESSAIRES À LA MISE EN PLACE DES ACCUEILS DE LOISIRS APRES L'ÉCOLE
(QUI SONT LES RESPONSABLES DE CETTE INCAPACITÉ ? NI LES PARENTS NI LES ENFANTS ! COMMENT FONT LES 35000 AUTRES COMMUNES ?)

DU FAIT DE CETTE HYPOTHÉTIQUE CARENCE DES INFRASTRUCTURES ET EN S'APPUYANT SUR UN ARGUMENT SÉCURITAIRE TROMPEUR, LES MAIRES ONT PU OBTENIR UNE DÉROGATION QUI EN RÉALITÉ NE RELÈVE QUE D'UN ARGUMENTAIRE COMPTABLE

L'INTÉRÊT DES ENFANTS N'EST ABSOLUMENT PAS PRIS EN COMPTE :
- POUR UNE GRANDE PARTIE D’ENTRE EUX LE MERCREDI RESTERA UN JOUR IDENTIQUE AUX AUTRES PUISQU'ILS SE RÉVEILLERONT EN MÊME TEMPS QUE LEURS PARENTS POUR SE RENDRE SUR LEURS LIEUX DE GARDERIE

- ILS PERDRONT:

  • LA MATINÉE DE REPOS DU SAMEDI
  • LA POSSIBILITÉ DE PRATIQUER LES ACTIVITÉS SPORTIVES ET CULTURELLES LE SAMEDI MATIN, ORGANISEES PAR OU AVEC LES COMMUNES DES AUTRES INTERCOMMUNALITES
  • 25% DU TEMPS PASSÉ AVEC LEURS PARENTS LE WEEKEND, CECI ÉTANT D'AUTANT PLUS DOMMAGEABLE POUR LES ENFANTS EN GARDE ALTERNÉE ET POUR CEUX DONT LES 2 PARENTS TRAVAILLENT TOUTE LA SEMAINE.

- AU SEIN DE L'INTERCOMMUNALITE SEULES 5 DES 11 ÉCOLES PROPOSENT DES NAP (1 HEURE PAR SEMAINE !)


POUR OBTENIR UNE ANNULATION RAPIDE DE CETTE DÉCISION
REJOIGNEZ LE MOUVEMENT ET SIGNEZ LA PETITION CONTRE L'ECOLE LE SAMEDI MATIN !


Signer cette pétition

En signant, j'autorise Eric d'Almeida à remettre ma signature à ceux qui ont le pouvoir en la matière.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitions.fr à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...