NON à l'anglo-américanisation de notre télévision

L’anglo-américanisation à outrance de notre langue, de notre pays et de notre télévision ça suffit !  La France mérite mieux !

 

Madame la Ministre  de la Culture et de la Communication,

 

Les associations cosignataires ont adressé au mois de juillet 2015 un recours gracieux au président de France Télévisions pour protester contre l’abus caricatural et souvent grotesque des anglicismes, des noms d’émissions et des publicités en anglais sur les chaînes publiques de télévisions ; une copie en avait été adressée au CSA (Conseil supérieur de l’audiovisuel), à Madame Fleur Pellerin, alors titulaire de votre ministère, et à Madame la Secrétaire d’État à la Francophonie. Après plus de deux mois sans aucune réponse des uns et des autres,  un recours en contentieux a été engagé auprès du Tribunal administratif de Paris afin de faire respecter la langue française, la législation la concernant et le cahier des charges de l’audiovisuel public. La Constitution proclame dans son article 2 que le français est la langue de la République. La loi du 4 août 1994, dite loi Toubon, en rappelle le principe et détaille les obligations qui en découlent concernant son utilisation, notamment par les représentants de l’État, les collectivités et établissements  publics et les sociétés privées assurant une mission de service public. Divers décrets et circulaires d’application en précisent par ailleurs l’application dans les différents domaines d’activités. Force est de constater que ces textes officiels sont très souvent totalement ignorés et/ou bafoués, y compris par ceux qui sont chargés de les appliquer et de les faire respecter. C’est en particulier le cas pour les responsables de l’audiovisuel, public et privé, et de leurs autorités de tutelle et de contrôle. Si vous pensez, comme nous, que la loi ne doit pas être vidée de sa substance, que l’anglo-américain n’a pas vocation à devenir une seconde langue officielle ou quasi officielle en France et que le monde francophone doit être beaucoup mieux défendu et mis en valeur par notre télévision publique, nous vous demandons de bien vouloir leur rappeler les responsabilités qui sont les leurs vis-à-vis de notre langue nationale, symbole   du patrimoine culturel, de la cohésion et des valeurs de notre pays, si souvent évoquées ces temps-ci. Nous attendons donc de vous-même et des différentes administrations qui dépendent de votre ministère les décisions propres à faire enfin respecter la langue française en France et à favoriser son rayonnement au-delà de nos frontières. Les associations et personnes soussignées vous adressent, Madame la Ministre, leurs respectueuses salutations.

        

DLF en Pays de Savoie, délégation régionale de Défense de la langue française  -        

Albert Salon, docteur d’État ès lettres, Président d’Avenir de la langue française et du Forum francophone international (France) -        

AFRAV  Association Francophonie  Avenir  -        

CAS  Carrefour des Acteurs sociaux               


DLF en Pays de Savoie    Contacter l'auteur de la pétition

Signer cette pétition

En signant, j'autorise DLF en Pays de Savoie à remettre ma signature à ceux qui ont le pouvoir en la matière.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitions.fr à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...