FFTA : Révision des nouveaux règlements sur les catégories d’âge

Pour une révision des nouveaux règlements sur les catégories d’âge (article C3.1) proposés par la FFTA

Les faits :

Dans son projet de nouveaux règlements, la FFTA prévoit, entre autres une « harmonisation des catégories d’âge » consistant à :

-       Redéfinir les catégories jeunes : benjamin, minimes, cadets et juniors, en portant leurs durées respectives à 3 ans,

-       Interdire l’accès aux compétitions aux archers des catégories benjamin et minimes tirant avec un arc à poulies,

-       Limiter les possibilités de sur classement à la dernière année de chaque catégorie.

Ces propositions risquent de conduire à

-       Pour l’arc classique : voir se confronter de  jeunes archers ayant une différence d’âge pouvant aller jusqu’à 3 ans. Connaissant la courbe de progression et de croissance des enfants de 9  à 11 ans et de 12 à 15 ans, il est fort probable que chaque confrontation produira un réel découragement pour les plus jeunes de chaque catégorie, démotivation pouvant aller, sans aucun doute jusqu’à l’abandon de la pratique et la désaffection de nos clubs. A moyen terme, nombre de clubs délaisseront l’initiation des jeunes.

-       Pour l’arc à poulies : un véritable sentiment d’injustice à l’idée de se voir interdire de compétition, à un traitement injuste, inégal et inutile chez les jeunes archers ‘poulies’ , et vraisemblablement à une disparition progressive des jeunes archers « poulies », ce qui conduira inévitablement à une véritable baisse du niveau de tir dans les catégories cadets puis juniors. Cette désaffection probable de l’arc à poulie dans nos clubs se fera peut-être un peu à l’avantage d’autres fédérations, mais ne renforcera pas les effectifs des jeunes archers tirant à l’arc classique.

Nos revendications :

Nous, archers, parents d’archer(s), bénévoles, instructeurs, entraîneurs, membres ou responsables de club, ne souhaitons pas voir ces nouveaux règlements appliqués.

Nous souhaitons que ces ‘nouveaux règlements’ soient revus par la Fédération et ses différentes commissions, aussi bien dans leur forme que sur leur fond :

-       Si elle est réellement nécessaire, la réflexion sur les modifications de catégories, doit prendre en compte les effets psychologiques qui auront des incidences sur la motivation des plus jeunes archers et donc sur la fréquentation de nos clubs et l’évolution de notre sport.

-       L’interdiction de compétition pour les benjamins et minimes tirant avec un arc à poulie ne doit pas être adoptée : ces jeunes archers doivent eux aussi avoir la possibilité de pratiquer leur sport en compétition.

De plus, nous souhaitons que dans leur nouvelle rédaction, les raisons ayant conduit à ces modifications soient clairement expliquées et argumentées. Cela nous permettra peut-être de faire comprendre et accepter certaines règles et limitations à nos jeunes archers.

Nous estimons que si le souci de préserver la santé des jeunes archers est noble, il pourrait être traité de manière plus nuancée. Par exemple, en imposant un certificat médical de non contre-indication à la pratique du tir à l’arc, intégrant des limites de puissance par type d’arme, délivré par un médecin agréé par la FFTA, charge à la FFTA de fournir une liste suffisante de médecins agréés pour couvrir tout le territoire national. Ou, par une information à destination des clubs et des archeries, avec des affiches et des petites brochures simples expliquant les risques d'un matériel non adapté, et conseillant notamment de se faire accompagner par un formateur pour l'achat de matériel, ces recommandations valant pour les arcs classiques comme pour les arcs à poulies. D’autres solutions peuvent aussi être envisagées.

 

Pour en lire un peu plus sur les avis d’archers et quelques témoignages :

http://integralsport.com/viewtopic.php?t=25378

http://archery-online.bb-fr.com/t4945-ffta-ou-comment-degouter-un-jeune-de-tirer-a-la-poulie

http://www.webarcherie.com/forum/index.php/topic/28909-nouveaux-reglements-harmonisation-des-categories-dage/

 

Signer cette pétition

En signant, j'autorise Marc MOREAU à remettre ma signature à ceux qui ont le pouvoir en la matière.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitions.fr à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Veuillez noter que vous ne pouvez pas confirmer votre signature en répondant à ce message.

Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...