Covid 19 : Le jour d’après, c’est maintenant !

 

Covid 19 : Le jour d’après,
c’est maintenant !

L’expérience que nous vivons met en exergue nos colères, nos luttes de ces dernières années. Les retraités sont frappés lourdement par cette pandémie. Les politiques d’austérité successives, la course aux profits immédiats, la soumission à l’Europe du capital conduisent à l’incurie gouvernementale.

La crise sanitaire dont le gouvernement dit qu’elle est plus grave que les lendemains de 1945, ne doit pas servir d’alibi comme la crise économique de 2008 à une nouvelle cure d’austérité pour les salariés actifs et retraités. Après 1945, malgré un pays exsangue, la France avec le programme du CNR a produit la Sécurité sociale, le statut de la Fonction publique etc. Il sera donc impératif de changer de cap.  Revenir à l’essentiel, à l’humain au cœur de notre société et aux valeurs collectives doivent être notre objectif.

Nous avons besoin :

·        D’un service public de santé de qualité en stoppant l’hémorragie des services et structures hospitaliers et des personnels de santé tant en zone urbaine que rurale et donc privilégier la proximité. La santé n’est pas une marchandise. Recréer les emplois à toutes les strates de soins est incontournable.

·        Que l’aide à domicile devienne une partie intégrante du service public de la santé avec un personnel formé et bien rémunéré. Les problèmes financiers et humains dus à la dépendance passent par une gestion collective de ce risque au sein de la Sécurité sociale.

·        Du retour en France de la production des médicaments vaccins pour stopper les pénuries en temps normal ou en temps de crise sanitaire. Ce sont des produits qui ne doivent pas être soumis à la loi financière du plus offrant.

·        Du blocage de tous les prix pour lutter contre toutes les hausses insidieuses.

·        De la relocalisation des industries liées à la santé.

·        De l’arrêt du tout numérique, du droit à la communication pour tous.

·        De stopper la course aux profits devenue l’alpha et l’oméga de nos gouvernements au détriment des réponses aux besoins des citoyens et pour l’intérêt exclusif du CAC 40 et du MEDEF.

·        Du retour de l’ISF avec aucun dividende reversé aux actionnaires.

Tout cela fait partie des leviers majeurs pour le redressement économique du pays.

 UFR  CGT FAPT

Signer cette pétition

En signant, j'autorise UFR CGT FAPT à remettre ma signature à ceux qui ont le pouvoir en la matière.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitions.fr à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Veuillez noter que vous ne pouvez pas confirmer votre signature en répondant à ce message.

Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...