Examen d'histoire du MEES secondaire IV 2016

Contacter l'auteur de la pétition

Réponse du MEES

2016-07-05 16:54:36

Nous sommes content de vous partagez la nouvelle que le ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur a accepté une de nos propositions face à l'annulation de la question #22. En effet, le MEES a choisi d'accorder tous les points de la question #22 à tous les élèves de secondaire 4 !

Source:

http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/societe/2016/07/05/001-question-annulation-examen-histoire-secondaire-revision-decision-quebec.shtml


Les élèves de 4e secondaire

Message envoyé au MEES

2016-06-24 18:28:53

Le message ci-dessous [Formulé par un signatère et modifié par mes soins] a été envoyé au MEES:

 

Objet : Pour un rétablissement de l’équité concernant la décision du Ministère de l’Éducation

et de l’Enseignement supérieur d’annuler la question 22 de l'examen d'Histoire et

d'éducation à la citoyenneté de 4e secondaire

 

Monsieur le Ministre,

 

Comme vous le savez probablement, le 15 juin 2016, suite à l'examen d'Histoire et

d'éducation à la citoyenneté de 4e secondaire du Ministère de l'Éducation et de

l'Enseignement supérieur (MÉES), la question 22 de ce dernier a été annulée. En effet, cette

question a été annulée suite à un bris de confidentialité, causé par deux situations

différentes dans la Province de Québec.

 

En premier lieu, un professeur avait émis une hypothèse sur le sujet de la question 22, et

après coup on a pu réaliser que son hypothèse s'était révélée vraie. Plusieurs personnes ont

réagi en pensant que le professeur avait révélé le contenu de la question 22 à ses élèves,

mais ce n’était pas vrai. Une élève de 4 e secondaire a diffusé une vidéo sur

l’application Périscope, où elle expliquait ce que son professeur d’histoire avait dit en classe

avant l'examen. Nous tenons aussi à ajouter que même si le professeur avait dirigé ses

élèves volontairement vers le contenu de la question 22, il n’y aurait aucun doute qu’il y

aurait une grande majorité d’élèves qui n’auraient pas pris connaissance de la réponse.

 

Deuxièmement, un ou plusieurs élève(s) ayant obtenu une copie du corrigé de l’examen ont,

à la suite de la fin de l’examen, décidé de le partager sur Facebook. Nous tenons à préciser

que le corrigé a été consulté par l’élève en question et diffusé par celle-ci après la

complétion de l’examen.

 

Après l'analyse de ces deux situations, la réaction de Monsieur Daniel Desbiens,

représentant le Ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur a été d’annuler la

question et de multiplier par 1,32 le résultat que l’élève avait obtenu dans les 21 premières

questions. Il a donc jugé que ce serait la meilleure décision pour régler le problème d’équité.

Malheureusement, cette solution met plusieurs élèves de 4e secondaire soit en situation

d’échec ou en situation de rétrogradation injustifiée de leur note. La grande majorité des

élèves affectés par cette décision n'ont rien à voir avec cette histoire, mais sont tout de

même affectés. Cela remet donc en question la réalisation du but d’équité de l'implantation

de la solution proposée par Monsieur Daniel Desbiens et le MÉES.

 

Pour vous démontrer l'iniquité de la décision du Ministère, voici une mise en situation.

 

Par exemple, un élève qui obtient 10/12 à la question 22 et a une note de 20/38 dans les

questions 1-21 obtient normalement un résultat de 60%, mais avec la solution apportée par

le MÉES, il obtient un résultat de 52,8% (20 x 1.32 = 26.4/50 ou 52,8%).

Par ailleurs, si l'on essaye avec des notes plus élevées aux questions 1 à 21, l’impact sera

moins percutant, mais il sera toujours présent.

 

Après analyse, nous avons formulé cinq solutions pour régler le problème d'iniquité créé par

cette annonce de Monsieur Daniel Desbiens et du MÉES:

 

1. Annuler la décision du Ministère (garder la question et corriger l’examen sur 50);

2. Donner tous les points de la question 22 aux élèves, donc tous auraient 12/12 pour la

question 22;

3. Offrir la note de passage à tous ceux qui sont passés sous la note de passage de 60%

après l'annulation de la question 22;

4. Offrir une reprise facultative de l'examen pour ceux qui souhaitent améliorer leur note;

5. Offrir une reprise facultative de la question 22, posant sur un sujet différent.

Veuillez recevoir, Monsieur le Ministre, l’expression de nos sentiments les meilleurs.

 

Soussigné par les 12 200 élèves de 4e secondaire de la Province de Québec provenant de la pétition: 

http://www.petitions24.net/examen_dhistoire_du_mels_secondaire_iv_2016


Les élèves de 4e secondaire

Nouvelle version de la pétition et information

2016-06-21 22:06:50

Nouvelle version:

Je viens de poster une nouvelle version de la pétition, alors si vous trouvez des fautes de français je me ferai un plaisir de les corriger. De plus, si vous trouvez mes explications inéxactes, n'hésitez pas à m'envoyer un message pour me dire ce que vous en pensez.

Information:

Je souhaite envoyer cette pétition accompagnée d'un message au ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur demain à 23h59, donc s'il vous plaît partagez sur les réseaux sociaux pour augmenter le nombre de signatures.


Les élèves de 4e secondaire

Retouche sur le texte de la pétition

2016-06-17 00:25:56

Cette annonce à pour but de prévenir que je suis entrain de corriger mes fautes d'orthographe, de refaire ma syntaxe et de rajouté des détails sur la situation. Une version plus propre et plus approfondie de la pétition est en cours de rédaction et devrait remplacée la version actuelle avant le 19 juin à 23:59.


Les élèves de 4e secondaire



Partager cette pétition

Aidez cette pétition à récolter plus de signatures.